L’ombre de la guerre, exposition de 90 photos sur les conflits internationaux pour dire stop au drame de la guerre

Cette exposition se déroule actuellement à la Maison Européenne de la photographie à Paris jusqu’au 25/09

Toutes les infos, ici : http://www.mep-fr.org/

« Les photographies présentées ici racontent une partie de l’histoire récente de l’humanité. Il s’agit de 90 clichés, plus ou moins célèbres, de conflits qui ont endeuillé le monde de 1936 à 2007. La sélection a été pensée dans l’intention de privilégier les images comportant une valeur documentaire, mais également symbolique, en épinglant les différents aspects de ce perpétuel drame humain qu’est la guerre » Allessandra Maurao – Contrasto

Cette exposition est organisée par Contrasto, dans le cadre du projet Science for Peace de la Fondation Umberto Veronesi.

On ne ressort pas indemne de cette exposition qui part de 1936 la Guerre d’Espagne, la Seconde Guerre Mondiale…. Bien sûr, il y des photos « célèbres » qui y sont exposées comme la controversée photo de Robert Capa, comme celle aussi de cette enfant nue irradiée…

Il y en a d’autres moins médiatisées, comme celles de Greda Taro (décédée dans la Guerre d’Espagne et dont l’enterrement en France regroupa 10.000 personnes), David Seymour, James Nachtwey, Lynsey Addario…

Seconde Guerre Mondiale, Guerre d’Espagne, Japon, Israël, Irlande du Nord, Vietnam, Nicaragua, Pékin, Guerre du Golfe, Kosovo, Bosnie, Afghanistan, Darfour, Liban, Cisjordanie, Pakistan, Tchétchénie, Bornéo, Rwanda, Angola…

90 photographies qui témoignent d’une liste de conflits longue, très longue… dans lesquels notamment les enfants se retrouvent pris au piège, enfants soldats ou mutilés des années après la fin des conflits par les milliers de mines antipersonnelles utilisées dans ces conflits.

Chacune de ces images est accompagnée d’un texte retraçant le contexte de la prise de vue.

« Cette exposition permet ainsi de traiter différemment de l’histoire : il est certes question de drames, de destructions mais la vision de ce monde hostile engage une réflexion sur l’avenir de l’humanité. »

Quelques chiffres de l’armement, exposés en parallèle à cette exposition :

1300 milliards de dollars : c’est le chiffre annuel des dépenses militaires des pays riches, membres de l’OCDE

1300 milliards d’euros représentent une fois et demie les financements estimés nécessaires pour atteindre en 15 ans la réduction de la moitié de la pauvreté dans le monde, remplissant aisni d’ici 2015 les Objectifs du millénaire pour le développement votés en 2000 par l’ONU

– 7 milliards d’euros : coût de l’ensemble du projet franco-italien d’équipement en frégates FREMM

– 7 milliards d’euros suffiraient à fournir de l’eau potable à un milliard et demi de personnes qui actuellement n’y ont pas accès

– 4,5 milliards de dollars : dépense d’un jour d’entretien des équipements militaires dans le mond entier

– 4,5 milliards de dollars représentent le coût annuel des campagne de l’OMS contre le paludisme (1 million de morts par an) qui pourraient arrêter la progression de la maladie

130 millions de dollars : coût d’un avion de combat F-35 jint Strike Fighter

100 millions de dollars payeraient 600.000 traitements anti-sida pour les enfants africains de moins de 10 kg

89 millions de dollars : coût d’un missile Trident II

89 millions de dollars : c’est aussi le coût pour administrer 8.900.000 traitement antituberculeux afficaces dans 95% des cas

A voir… et méditer, agir…

Pascale Angelosanto, photographies

Photo de Robert Capa

Photo d'Alexandra Boulat

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :